J'imagine que depuis le temps sans nouvelle, t'as fini par te barrer (et je comprendrais).

Si malgré tout t'es resté, lectorat adoré (enfin lectorat, j'ai bien conscience de ne m'adresser qu'a 2 personnes maxi hein), bah saches qu'il m'ai rien arrivé de grave, mais qu'un ulcère politique ne donne jamais une bonne chronique, et que en terme de culture, j'ai rien réussi à écrire de potable sur ce que j'ai vu/lu/écouté. Et que de mes quelques crapahutages, j'ai oublié de tirer des images.

Bon en même temps faut pas se leurrer hein, nos vies sont pas si passionnantes qu'elles méritent leur billet quotidien non plus.

Quant au reste, je pense en avoir assez dit sur la politique pour que tu saches ce que j'en pense, globalement.

Pour ce qui est de la culture, comme je crois que j'ai la mémoire qui s'fait la malle, faudrait que j'prenne des notes, histoire de pouvoir au moins sortir un récap' régulier de c'que j'ai aimé, ou pas. Mais comme c'est combiné à une flemme chronique, on est mal barrés.

M'enfin surtout, faut être honnête lectorat. Depuis toutes ces années, je t'abreuve de mes conneries, mais faut avouer qu'à quelques exceptions près tu donnes plus des masses de signe de vie. Alors venir me reprocher de plus écrire, je dirais que ce serait un peu l'opinel qui se fout de la charcuterie...

(oui, tout ça pour ça, vicieux le con hein?)(mais j'tâche de m'y remettre tantôt quand même, enfin j'essaie)