Jack Larsen & The Phlegmatic Ugly Ponies

06 novembre 2020

2020, année qui ne sert à rien

On ne va pas se mentir, y'a à peu près rien à tirer de cette année.

J'pourrais glauser sur tout et n'importe quoi, mais c'est tellement n'importe quoi justement depuis janvier que bon, je vais pas rajouter un commentaire inutile à l'ineptie de l'époque.

Allégorie autocentrée de la chierie ambiante.

20201019_171132[1]

20201019_171144[1]

Ok, cette morosité me permet de masquer à moindre frais ma flemme chronique à élaborer le récit du seul mois sauvable de l'année, un voyage vélocipédique aussi solitaire qu'éloigné du monde et de sa folie.

Si t'es sage et que j'arrive à me mettre un coup de pied au cul, t'auras peut-être tantôt droit à ce feuilleton.

Posté par Jack Larsen à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2020

S'échapper (déconfiner sans déconfiture)

On m'a fait remarquer récemment que ca faisait plus d'un an que j'avais rien posté. C'est vrai.

On m'a également dit que pourtant, l'actualité devait m'inspirer. C'est vrai aussi.

Mais sans savoir si c'est de la flemme, ou le besoin de se préserver d'un ulcère à écrire sur ce que m'inspire l'actualité politique, j'ai efffectivement rien écrit ici depuis bien (trop) longtemps.

Je tâcherai d'y remédier en te faisant prochainement un post sur le cinoche et un autre sur la musique avec mes découvertes récentes. Ca me fera passer pour un gars qui bouffe de la culture, alors que bon, dernièrement ma seule occupation a été d'aller prendre de la hauteur (et de la distance) sur le monde. Au propre comme au figuré.

Du coup t'as droit à une série de photos, t'auras pas tout perdu en revenant par ici.

Bizoux

20200522_111642

20200522_111632

20200522_111932

20200522_112815

 

20200522_113305

Et pis tiens comme t'es là, pauvre lectorat égaré mais fidèle (j'apprécie), une série d'un "pélérinage" à la cathédrale de Cluny de l'an dernier. Parcequ'on peut conchier la religion, mais trouver que c'est un prétexte comme un autre pour aller voir du pays.

20190530_115158

20190531_122208

20190531_122216

20190531_131808

20190531_133534

20190601_130533

20190601_130555

20190601_132207

20190601_140947

20190601_153022

20190601_155524

20190601_192518

20190601_193350

20190602_112728

Et quitte à faire dans le pélérinage, on est passé par Solutré en rentrant, dire bonjour à Tonton.

20190602_160644

 

Posté par Jack Larsen à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2019

Bartleby

Ha ben j't'avais promis plus de messages sans intérêt, j'arrive encore pas bien à tenir le rythme.

Toujours est-il que dans ma monomanie, nouvelle année nouveau jouet, j'ai terminé un projet que j'ai procrastiné pendant pas loin d'un an et demi.

Donc voila Bartleby, référence à l'ouvrage du même nom, un vélo a l'apparence nonchalante mais prévu pour être confortable pour mon vieux dos, tout en restant assez nerveux pour mon esprit d'adolescent attardé. Pis surtout, prévu pour faire de la résistance passive à l'aliénation du quotidien. Bref, un truc pour aligner les bornes.

20190316_181639

Sous sa «silhouette lividement soignée, pitoyablement décente, incurablement désolée» se cache une randonneuse légère plutôt satisfaisante d'après les premiers kilomètres de test.

20190330_145406[1]

 

Posté par Jack Larsen à 12:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2018

Factotum

Yep, pour un retour, en fanfare, l'histoire d'un cargo, et un peu d'un désastre

Le presque désastre, c'est que par des circonstances involontaires, j'ai dû changer de paradigme en ce qui concerne mon moyen de locomotion.
Bref, j'ai plus de bagnole, mais comme j'avais déjà réfléchi au fait qu'elle ne me survivrait de toute façon pas, javais un peu anticipé. Et là, ca m'a donné une bonne excuse de construire un vélo cargo. J'te passe les étapes de découpe / alignement / soudure / ponçage / peinture (que si vraiment ca t'intéresse j'ai détaillé par ici), mais un vélo cargo ca ressemble à ça

 

Enfin pour être exact, une fois fini ca ressemble à ça

text alternatif

Là où je m'attendais a un désastre, c'est que je doutais de ma capacité à faire un vélo qui roule correctement et résiste aux aléas urbains.

J'avais donc prévu de l'appeler AMOCCO CADDIE.

En réalité, après plus de 8 mois d'usage, je suis bien obligé de reconnaitre que c'est une réussite, et qu'il me rend bien des services.

Du coup, c'est le FACTOTUM, hommage au nom du vélo qui l'inspire, et a Bukowski, surtout.

text alternatif

A bientôt pour d'autres posts dont tu te contrefout (c'est un peu la nouvelle ligné éditoriale du lieu, j'aime autant te prévenir)

Posté par Jack Larsen à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2018

A bouffer du foin

Tu connais l'expression "con a bouffer du foin"?

Tu connais Laurent Wauquiez, le pendant masculin de Nadine Morano? (et de tant d'autres, hommes comme femmes, y'a concours permanent en la matière)

Les exemples ne manquent pas sur sa capacité a être l'incarnation vivante de cette allégorie, on en a désormais la preuve.

Source: Externe

Voila, merci bonsoir.

Oui je sais, ca fait un an que j'ai pas posté, il s'est passé des trucs plus intéressants/polémiques/futiles/culturels/autres, du coup t'es légitimement déçu-e. Mais bon, faut bien (re)commencer quelque part, pourquoi se priver des fondamentaux?

Posté par Jack Larsen à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]